Harnais Chien

Chargement en cours...
Afficher en Grille Liste

14 articles

Par ordre décroissant
par page
Afficher en Grille Liste

14 articles

Par ordre décroissant
par page

Quelles sont les étapes à connaître pour faire le bon choix de harnais ?

Opter pour la bonne taille

Avant même de chercher le harnais idéal pour votre compagnon, il faut savoir que l’efficacité de celui-ci repose en grande partie sur sa taille. Il doit être adaptée à sa corpulence pour remplir pleinement sa fonction. Pour la calculer, mesurer le tour de poitrail de votre chien (placez le mètre-ruban juste derrière ses pattes avant).  Ajoutez 5 cm au chiffre obtenu pour avoir la taille idéale à sélectionner pour votre Bouledogue français, Berger Australien, Labrador, Husky, Malinois, Bichon Maltais ou Chihuahua.

 

Les différentes formes

Il en existe de plusieurs formes, pour des utilisations différentes avec des avantages et des inconvénients différents. Mais 3 formes de harnais « basiques » ressortent :

 

Celui en forme de Y

Très pratique par sa polyvalence et confortable, il convient parfaitement aux activités telles que :

  • Le loisir (promenade, baignade, randonnée…).
  • Le sport (Canicross, Cani-VTT, cani trottinette, le traîneau…).
  • L’éducation (perfectionnement de l’apprentissage).

Il a la particularité de ne pas pouvoir remonter sur la gorge de votre pépère lui permettant une bonne respiration et l’empêchant de s’étrangler. Il n’a pas de risque de blessure lors de sa croissance ni de risque d’irritation épidermique non plus et permet une parfaite liberté de mouvement.

 

Celui en forme de T

Les harnais en T, aussi appelé « norvégien » sont couvrant au niveau des épaules. Ils sont souvent équipés d’une poignée permettant d’attraper facilement son toutou et sont souvent utilisés comme harnais de travail comme le julius-K9 IDC Power.

C’est donc un bon choix pour vos balades du quotidien, mais ne conviendra pas pour les activités sportives car sa forme à tendance à entraver ses épaules.

De plus, certains modèles ne sont pas assez confortables car la matière du tissu est trop rigide et vient irriter la peau.

Il existe également des harnais en « T » ayant une double attache comme le Style Gris de la marque I-Dog où vous pouvez y fixer la laisse à l’avant ou à l’arrière du chien. Mais vous pouvez aussi y adapter une accouple double pour la pratique du Canicross, Canirando,… ou pour une utilisation sportive occasionnelle.

L’avantage majeur de celui en forme de « T » est qu’il est très simple à placer. Il se passe par la tête et la sangle d’attache passe sous votre meilleur ami, derrière ses pattes avant. Il est donc bien adapté pour ceux qui n’apprécient pas forcément être manipulés.

Conseil éducation : si vous choisissez un modèle en forme de « T » avec un plastron, mais que celui-ci est réticent à l’idée d’y passer sa tête, aidez-vous d’un jouet ou d’une friandise.

Quand il s’approchera pour récupérer la friandise, il vous sera alors possible, de lui mettre son harnais et d’éviter ainsi un éventuel mouvement.

 

Celui en forme de H

Ce harnais est le plus répandu aujourd’hui. Une sangle fait le tour de sa poitrine tandis qu’une autre fait le tour de son poitrail. Les deux sont reliés mais vous permet de le fixer facilement grâce à son attache sur le dos. C’est un bon premier choix si vous n’êtes pas sûr de vous et de ce qui lui convient.

Cependant, ce sont les harnais les plus « basiques » et sont donc exempts de zones de confort ou de rembourrage. Ils absorbent bien moins les chocs et sont déconseillés pour les chiens qui tirent fort sur la laisse. Il est indispensable de l’ajuster correctement, mais aussi de choisir des matières confortables pour éviter la gêne et l’irritation de sa peau.

 

Les autres styles

Il en existe des plus spécifiques comme les harnais intégraux destinés aux grands sportifs ou à nos amis vieillissants. Ils ont la particularité d’envelopper intégralement son dos. Ils sont souvent équipés de poches et sont plutôt légers. Ils sont donc très pratiques.

Enfin, il en existe également des techniques qui ont une fonction plus particulière comme les harnais anti-traction ou ceux pour l’assistance et le travail.

 

À partir de quel âge mettre un harnais à son chien ?

Il est tout à fait possible d’en mettre un dès l’adoption, c’est-à-dire à 8 semaines. Il est même conseillé d’habituer au harnais ou au collier votre chienchien afin de rendre l’apprentissage plus facile, plus positif et plus efficace.